Mon jardin intérieur – Se sentir bien dans son jardin

On peut classer les jardins par leurs destinations, qui peuvent être mixtes :

– Production : de légumes ou de fruits, on dit alors « jardin potager » ou « verger ». Dès la révolution néolithique proche orientale, les jardiniers cultivent également des plantes parfumées, condimentaires, médicinales, tinctoriales, utilitaires. Le mot jardin est utilisé pour les champs de théiers. L’anthropologue anglais Jack Goody a décrit et analysé la place occupée par la culture des fleurs au sein de nombreuses sociétés ou communautés, le plus souvent dans des parcs et des jardins.

– Conservation, recherche, enseignement : dans le cas de jardin d’acclimatation ou de jardin botanique réunissant des collections de plantes à des fins scientifiques. Les premières collections de plantes importées dateraient de l’Égypte antique ; la plupart des capitales européennes créent entre le XVIe et le XIXe siècle leurs jardins botaniques, dont l’intérêt est lié à l’exploration du globe (accélération de la globalisation), à la révolution scientifique du XVIe siècle, et à la révolution économique du XVIIIe siècle.

– Décoration, spectacle, délassement, santé : « jardin d’agrément », jardin public. L’opposition « jardin d’agrément » et jardin « utilitaire » est moderne : depuis l’origine des jardins, l’essentiel de l’agrément d’être dans un jardin était les plaisirs des sens, les parfums, récolter et manger de bons fruits, s’asseoir dans une ombre reposante, écouter les oiseaux et les bruits des feuillages… Par un lent processus qui commence en Europe sous la Renaissance (invention de l’imprimerie, vue perspective de jardins, invention des aciers pour les outils de coupe, déplacement des jardins vers le nord de l’Europe), le terme « agrément » prend souvent un sens purement visuel et le jardin devient un projet pictural. Dans ce cas, faire un jardin privatif est reproduire une image de jardin, comprenant devant la maison un « jardin pour être vu» et derrière la maison un « jardin privé avec terrasse » et éventuellement une serre chaude (dans les pays à hiver froid) et souvent un gazon ornemental ou d’agrément.

Wikipedia

Plus d’informations : Voir le site.

Mon jardin intérieur - Se sentir bien dans son jardin